Cystoscopie - Informations, spécialistes, questions fréquentes.

Tout savoir sur Cystoscopie

Information sur Cystoscopie

Cystoscopie

Qu'est-ce qu'une cystoscopie?

Une cystoscopie est un examen télescopique de la vessie et l'urètre (le tube qui transporte l'urine en dehors) et est effectuée par un dispositif (cystoscope), qui est passé à travers le canal de l'urètre, ce qui ne nécessite pas d'incision. Il est fait pour diagnostiquer les causes des symptômes concernant l'appareil urinaire inférieur ou dans le cadre du traitement d'une maladie particulière, comme une tumeur ou des calculs (pierres) dans la vessie.

Il y a deux types de cystoscope:

Cystoscope rigide

Il s'agit d'un tube droit incorporant un système optique pour obtenir l'image (avec une source très intense de lumière pour éclairer l'intérieur de la vessie) et d'un et d'un autre tube qui permet l'ajout d'autres instruments (pince à corps étranger, pinces à biopsie, un cathéter d'introduction, électrocoagulation, laser à fibre, etc.) avec lesquels le médecin peut manipuler la vessie à distance.

Cystoscope flexible

Il est principalement utilisé pour le diagnostic et le suivi des tumeurs de la vessie. C'est un appareil qui a une pointe pliable, et qui rend facile, par conséquent, le fait de passer à travers toute la longueur de l'urètre.

Comment se déroule une cystoscopie?

Le cystoscope rigide est souvent utilisé avec une anesthésie locale. Cet appareil permet une bonne vision et permet d'utiliser divers outils avec lesquels on peut obtenir des échantillons de biopsies, enlever des calculs vésicaux ou même cautériser (brûler) les petites tumeurs de vessie ou condylomes urétraux. Notez que, pour des raisons anatomiques (l'urètre féminin est de 4 cm alors qu'il est de 20-25 cm chez le mâle, un écart principalement expliqué par l'existence du pénis) les examens effectués avec ce dispositif sur les hommes sont donc plus inconfortables. Pour cette raison, dans certains cas, en fonction des ressources disponibles et la tolérance du patient, vous pouvez utiliser la sédation ou une anesthésie générale ou régionale (anesthésier la seule partie du corps où travaille le médecin).

Le cystoscope flexible peut être passé par l'urètre sans aucune anesthésie, mais habituellement, le médecin applique un gel lubrifiant à l'extrémité du dispositif et / ou à l'ouverture de l'urètre. Par flexion et rotation de la pointe du cystoscope, le médecin peut voir tous les domaines de la vessie. Elle a le désavantage de ne pas avoir la chaîne de manipulation à distance et, par conséquent, ne pas permettre l'utilisation d'accessoires mentionnés dans la section précédente.

Dans les deux cas vous pouvez attacher une caméra pour visualiser des images sur un moniteur.

Quels sont les objectifs de la cystoscopie?

Au fur et à mesure que le cystoscope progresse, le médecin explore l'urètre afin d'examiner l'éventuelle existence d'un rétrécissement de l'urètre et des signes d'obstruction d'origine prostatique. Une fois à l'intérieur de la vessie, la paroi de celle-ci (la muqueuse) est soigneusement examinée pour vérifier les polypes, les diverticules (hernies de la muqueuse vésicale) et calculs rénaux (pierres). On examine aussi l'apparence de la muqueuse en général. En outre, on évalue la capacité de la vessie et la présence de malformations. On explore également les embouchures des uretères (Conduit qui transportent l'urine en provenance des reins) et on examine attentivement le col vésical (jonction avec l'urètre). À l'issue de l'épreuve, si nécessaire, une autre procédure de diagnostic complémentaire est demandée afin de collecter davantage de données.

Avez-vous une question concrète sur Cystoscopie? Demandez à nos experts.

Vous avez des questions sur Cystoscopie?

Nos spécialistes ont répondu a 5 questions sur Cystoscopie.

Posez votre questions aux experts de façon anonyme et gratuite

  • Votre question sera publiée anonymement.
  • Posez une question concrète, en vous focalisant sur une seule question médicale à la fois.
  • Soyez bref et concis.
  • Ce service ne remplace en aucun cas une consultation avec un professionnel de santé. Si vous avez un problème, contactez votre médecin ou allez aux urgences.
  • Le service ne permet pas d'obtenir de 2e opinion ou de faire une consultation sur un cas concret.

Voici les plus populaires:

oui si il est dans la vessie ou l'urètre :)

  • Merci 0
  • 2 spécialistes sont d'accord
  • 44
  • 18
  • 84
Dr Pierre Monod

Chirurgien général, Urologue

Maurs

Le resultat de l'examen histologique peut se decliner en 3 eventualites: Lesion inflammatoire ( benigne), une tumeur in situ (lesion tumorale plane) ou une recidive du polype resequé.

  • Merci 1
  • 1 spécialiste est d'accord
  • 45
  • 1
  • 24
Dr Fouad Kotaiche

Chirurgien urologue, Urologue

St Quentin

La cytologie urinaire est un prélèvement d’urines réalisé lors de la surveillance après prise en charge d’un cancer de vessie localisé. La sensibilité de cet examen est faible, c’est à dire qu’en cas de négativité il n’elimine pas à 100% la présence d’une récidive. Le fait que cet examen soit négatif est une bonne chose, si la cystoscopie (examen avec une caméra pour voir dans la vessie) est également sans anomalie cela est plutôt rassurant. Votre urologue planifiera un suivi qu’il vous proposera.

  • 11
  • 2
  • 7
Dr Laurent Nison

Andrologue, Chirurgien urologue

Henin Beaumont

En tout cas, c'est possible. Si vous doutez de votre médecin mettez les choses à plat avec lui ou bien changez toute la médecine repose sur une relation de confiance.

  • Merci 0
  • 1 spécialiste est d'accord
  • 89
  • 44
  • 63
Dr Eric Drapier

Chirurgien urologue

La Rochelle

Voir les 5 questions sur Cystoscopie

Afin d'offrir un service de meilleur qualité, nous utilisons des cookies de Doctoralia et de tierces. En continuant vous acceptez notre politique de cookies. En savoir plus X