Lombalgie - Informations, spécialistes, questions fréquentes.

Tout savoir sur Lombalgie

Information sur Lombalgie

Qu'est-ce que la lombalgie?

La lombalgie est définie comme une douleur plus ou moins forte dans la région du bas du dos. La douleur peut être aiguë (apparition soudaine et sévère) ou chronique si elle dure plus de 3 mois. Les douleurs lombaires se produisent souvent chez les jeunes gens dont le travail exige un effort physique, mais elle n'est pas rare chez les personnes âgées et à la retriate.

Quelles sont les causes de la douleur dans le bas du dos?

Dans la plupart des cas, il est possible de définir ce qu'est la cause exacte des douleurs dans le dos. Dans 25% des cas, cependant, on ne peut identifier la cause. Souvent, ces patients souffrent d'une hernie discale, ou d'ostéoporose (diminution de la calcification des os), ou présentent une colonne vertébrale anormalement courbée (scoliose), et, en de rares occasions, la raison peut être une lésion du squelette causée par une tumeur ou une infection.

Quels sont les symptômes de la lombalgie?

  • Douleur dans la région lombaire, irradiant parfois vers les fesses, l'arrière de la cuisse et l'aine. La douleur s'aggrave avec le mouvement.
  • Une mobilité limitée de la colonne vertébrale, surtout lorsque vous vous penchez en avant ou en arrière.
  • La contraction des muscles entourant la colonne vertébrale, causant une certaine rigidité du dos.
  • Quand il y a une douleur et une contracture, le dos peut être incliné d'un côté, ce qui provoque un changement de posture.
  • La douleur est parfois accompagnée par un picotement ou un engourdissement dans les lombaires, les fesses ou les jambes.

Quels sont les signes?

Si vous avez soudainement perdu le contrôle de la vessie ou du côlon (vous commencez à uriner et à déféquer involontairement), ou si une perte de sensibilité survient entièrement ou partiellement dans le bas du dos ou dans les jambes, vous devez immédiatement contacter votre médecin ou vous présenter aux urgences.

Si vous souffrez de douleurs dans le dos et commencez à remarquer une perte de force ou de masse musculaire dans une ou les deux jambes, vous devez contacter votre médecin.

Des maux de dos antérieurs rendent l'image plus complexe car une hernie discale lombaire par exemple peut également produire des douleurs au bas du dos et peut causer une douleur sciatique.

Que pouvez-vous faire à la maison pour soulager la douleur?

Dans les cas de lombalgie aiguë

  • Les AINS et les myorelaxants sont efficaces. Les analgésiques peuvent soulager la douleur. N'oubliez pas de consulter votre médecin si vous avez ou avez eu des problèmes d'estomac avant de commencer le traitement avec des anti-inflammatoires.
  • Rester actif est bénéfique. Continuez votre activité quotidienne dans la mesure où la douleur le permet.
  • La chaleur locale avec un coussin chauffant ou nager dans une piscine chauffée peuvent aider.
  • Le repos et le sommeil sur une surface ferme et plate, si possible, aidera aussi.
  • Évitez de vous pencher, pliez vos jambes. Évitez de soulever des poids lourds et de vous asseoir sur des chaises basses.
  • Il est important de noter que les maux de dos sont rarement causés par une maladie grave, et la douleur disparait habituellement au bout de quelques jours.

Dans les cas de lombalgie chronique

Si vous avez eu mal au dos pendant une période prolongée, consultez votre médecin. Une radiographie (rayons X) fournit parfois des informations supplémentaires, mais n'est faite que si le mèdecin a certaines suspicions, afin d'éliminer les causes plus sérieuses. Voir un physiothérapeute ou un chiropraticien pour une manipulation vertébrale peut être bénéfique, et soulager la douleur. Mais ce soulagement n'est pas toujours durable. N'oubliez pas de consulter des professionnels officiellement diplômés, car le massage peut conduire à une aggravation des lésions s'il est mal fait.

Une bonne hygiène posturale ainsi que des exercices de renforcement des muscles abdominaux et du dos peuvent être très bénéfiques pour soulager la douleur et la prévenir.

Il n'existe aucune preuve que les traitements suivants sont efficaces: l'utilisation d'antidépresseurs, la traction, le biofeedback (rétroaction) par EMG (électromyographie).

Comment le médecin fait-il un diagnostic?

Dans la plupart des cas, le médecin arrive à un diagnostic à partir des informations fournies par le patient. Les chiropraticiens font généralement une exploration détaillée en observant les mouvements des articulations de la colonne vertébrale, des hanches et du bassin, ainsi que des tests musculaires et articulaires pour vérifier si il un nerf de la colonne vertébrale est pincé.

Habituellement vous n'avez pas besoin de radio ou de tests sanguins pour éliminer des causes les plus graves de douleur dans le dos.

Comment peut-on soigner la douleur dans le bas du dos?

Lumbago aigu

  • L'utilisation d'AINS et rester actif.
  • La manipulation de la colonne vertébrale est souvent bénéfique.
  • En étant conscient de leurs avantages et leurs inconvénients, vous pouvez prendre des relaxants musculaires.
  • Nul ne connaît l'efficacité de la colchicine, des injections épidurales de stéroïdes, des injections dans les facettes articulaires, de la rétroaction par EMG, d'exercices pour le dos, de l'utilisation d'une bande lombaire, de sessions de physiothérapie, de l'utilisation d'une machine TENS (stimulation nerveuse électrique transcutanée).
  • La traction peut être nuisible

La lombalgie chronique

  • Les exercices sont bénéfiques pour le renforcement des muscles du dos et de l'hygiène posturale.
  • Sont peut-être bénéfiques: les analgésiques, les AINS, les injections dans les ligaments, les manipulations vertébrales.
  • Ont d'une efficacité inconnue: la colchicine, les antidépresseurs, les relaxants musculaires, les injections épidurales de stéroïdes, l'acupuncture, l'utilisation d'une machine TENS, la thérapie physique, l'utilisation d'une bande lombaire, rester actif.
  • Ne sont probablement pas bénéfiques: le repos au lit, la rétroaction par EMG.
  • Les injections dans la facette articulaire et la traction sont potentiellement nocives.

Evolution des lombalgies

L'évolution est bonne aussi longtemps que la personne à rester actives et reçoit un traitement approprié aux symptômes.

Il est démontré qu'une faiblesse des muscles abdominaux et inférieurs augmente le risque de lombalgie. Il est donc recommandé de faire de l'exercice de façon modérée afin de renforcer ce muscle.

Avez-vous une question concrète sur Lombalgie? Demandez à nos experts.

Les experts parlent de Lombalgie

C'est l'une de nos spécialités, les douleurs physiques trouvent de très bon résultats simplement en réparant les fuites du champs électromagnétique qu'elles provoquent. Il s'agit juste de les détecter et de les réparer. Les sensations sont assez étranges, mais le corps se répare en une ou plusieurs séances, en fonction de la gravité. Vous conclurez que ce processus fonctionne pour toutes les pathologies. L'immense atout est de pouvoir agir sans aucun traitement médicamenteux et donc en synergie avec tous les autres traitements ou équipes médicales.
Claude Peribois
Claude Peribois Professionnel Premium: A un profil plus complet.

Spécialiste en Traitement de la Douleur, Tabacologue

|

Bourg En Bresse

Vous avez des questions sur Lombalgie?

Nos spécialistes ont répondu a 5 questions sur Lombalgie.

Posez votre questions aux experts de façon anonyme et gratuite

  • Votre question sera publiée anonymement.
  • Posez une question concrète, en vous focalisant sur une seule question médicale à la fois.
  • Soyez bref et concis.
  • Ce service ne remplace en aucun cas une consultation avec un professionnel de santé. Si vous avez un problème, contactez votre médecin ou allez aux urgences.
  • Le service ne permet pas d'obtenir de 2e opinion ou de faire une consultation sur un cas concret.

Voici les plus populaires:

Bonjour, la douleur lombaire de la colique néphrétique n'est habituellement pas située dans le bas du dos, votre douleur est probablement due à une pression trop forte des intestins qui peut résulter d'une inflammation intestinale entraînant des ballonnements (état de stress émotionnel actuel ou plus ancien), d'une constipation ou à la suite d'une perte de poids qui engendre un abaissement des intestins venant faire pression dans le bassin , associé à des blocages des articulations et expliquent parfaitement et les douleurs au niveau de l'anus et la tension sur les muscles psoas et diaphragme. Un ostéopathe qui pratiques les traitements viscéraux saura vous soulager et ré équilibrer l'ensemble.

  • Merci 3
  • 1 spécialiste est d'accord
  • 19
  • 6
  • 15
Gabriel Choukroun Professionnel Premium: A un profil plus complet.

Ostéopathe, Spécialiste en Traitement de la Douleur

Paris

Bonsoir, Une consultation chez un chiropracteur est tout indiqué. Vous trouverez la liste des praticiens diplômés et membres de l'association Française de chiropraxie sur chiropraxie.com. En attendant, 15 minutes de glace toutes les heures sur la zone douloureuse par dessus un linge. Bien à vous.

  • 15
  • 13
  • 6
Dr David Zittoun

Chiropraticien

Paris

Il est très difficile voire impossible de répondre à votre question sans avoir vu le patient, ni avoir lu les compte-rendus opératoires. Votre chirurgien sera plus à même de vous répondre

  • 3
  • 0
  • 0
Dr Jean-Marie Vinot

Hydrologue, Mésothérapeute

Castagniers

À 2 mois de ce type de chirurgie et en fonction des consignes qui ont du être données par le chirurgien à la sortie, il est possible de s'asseoir, la rééducation aurait pu débuter en particulier pour maintenir ou renforcer la musculature y compris avec des technique iso-cinétiques, être passagère ne devrait pas poser de problème (avec le corset on ne peut pas conduire).

  • 14
  • 7
  • 14
Dr Thierry Dufour

Neurochirurgien

Paris

Voir les 5 questions sur Lombalgie

Afin d'offrir un service de meilleur qualité, nous utilisons des cookies de Doctoralia et de tierces. En continuant vous acceptez notre politique de cookies. En savoir plus X