Maladie de Lyme - Informations, spécialistes, questions fréquentes.

Tout savoir sur Maladie de Lyme

Information sur Maladie de Lyme

Qu'est-ce que la maladie de Lyme?

C'est une infection causée par la morsure d'une tique. La maladie provoque des symptômes différents, et ils peuvent causer des changements qui affectent la peau, le cœur, les articulations et le système nerveux

Quelle est la cause de la maladie de Lyme?

La maladie de Lyme est causée par une infection par un microorganisme, le Borrelia burgdorferii, qui est transmis par la morsure de tiques qui sont des parasites trouvés sur divers animaux. Beaucoup d'entre eux sont sauvages: les tiques sont particulièrement abondantes dans les zones boisées.

En Europe, la transmission de cette maladie est probablement due à la tique qui porte le nom d'Ixodes ricinus.

Le Borrelia Burgdorferii est une bactérie qui a la forme d'un tire-bouchon. Deux autres espèces de Borrelia, Borrelia garinii et Borrelia afzelii pourraient aussi causer une maladie similaire.

La tique peut s'établir comme un ectoparasite (parasite externe dans le corps) chez les humains, et même si elle peut s'attacher n'importe où dans le corps, elle préfère les endroits chauds, humides et sombres, comme l'aine ou les aisselles. Une fois qu'elle a trouvé un site approprié, elle utilise sonde qui se trouve dans sa bouche pour sucer le sang de l'hôte (une personne dans ce cas). La personne court le risque d'infection par Borrelia, car cet organisme peut être présent dans le système digestif de la tique.

Quels sont les symptômes de la maladie de Lyme?

Trouver une tique sur votre corps ne signifie pas que vous avez contracté la maladie de Lyme ou toute autre maladie causée par les tiques. Par ailleurs, il n'est pas toujours possible de savoir s'il y a eu une morsure, alors vous devriez consulter votre médecin si vous remarquez les symptômes suivants, qui sont caractéristiques de cette maladie:

  • Une tache rouge sur la peau au niveau de la zone de la morsure du tique. Cette tache grandit habituellement de plus en plus et devient souvent plus pâle au centre. Ce signe de la maladie est appelée érythème migrant et apparaît habituellement une à quatre semaines après la morsure.
  • Un érythème migrant peut aussi se trouver ailleurs dans le corps; certaines personnes peuvent donc présenter de nombreuses taches rouges

En outre, certains patients ont des symptômes semblables à la grippe, qui peuvent être:

  • Fièvre
  • Envie de dormir
  • Maux de tête
  • Douleurs musculaires et articulaires
  • Gonflement des ganglions lymphatiques (aine, aisselles, etc.)
  • Sensation de faiblesse

Quelles complications peuvent survenir?

Des complications peuvent survenir plusieurs semaines, des mois ou des années après l'apparition de la maladie, et les plus complications les plus importantes sont:

Acrodermatite atrophiante chronique

Cette complication survient plus fréquemment chez les femmes âgées et peut survenir plusieurs années après la morsure. Les symptômes sont généralement des changements dans la peau dans la zone de la morsure, tels que:

  • Enflure.
  • Changements de couleur de peau, qui peut virer au bleu ou au rouge.

Maladies du système nerveux

Environ 15% des personnes atteintes de la maladie de Lyme souffrent d'une maladie neurologique qui débute habituellement une à cinq semaines après la morsure. Elle affecte le système nerveux central et ses manifestations sont généralement variées et non spécifiques (vous pouvez trouver des manifestations similaires dans d'autres maladies).

  • Les premiers symptômes sont des douleurs dans le cou et le dos (généralement dans la partie haute), qui empirent la nuit.
  • Sensation étrange dans la zone de la morsure et engourdissement (surtout dans le visage), qui apparaissent de une à quatre semaines après l'apparition de la douleur.
  • Parfois, des troubles neurologiques comme la méningite se présentent, avec fièvre, céphalées et cou raide.
  • Parfois, la maladie devient chronique et cause une destruction lente du système nerveux, qui se manifeste par un état de confusion, une détérioration des sensations de l'audition et le développement de la démence.
  • La forme neurologique de la maladie de Lyme nécessite un traitement immédiat et le plus souvent une admission à l'hôpital.

Gonflement des articulations ou arthrite

Cette complication est rare et peut survenir de quelques jours à quelques années après la morsure. Les articulations sont enflammées, ce qui provoque leur gonflement et une grande douleur. Typiquement, elle n'affecte une seule articulation (le plus souvent le genou, suivi par l'épaule, le coude, la cheville et la hanche), mais rarement plus de trois articulations seront touchés.

L'enflure du joint disparaît généralement dans les une à quatre semaines après le début d'un traitement, mais peut revenir des mois ou des années plus tard.

Complications au niveau du cœur

Enfin, la maladie de Lyme peut causer:

  • Inflammation des tissus cardiaques, qui à son tour peut entraîner des arythmies (troubles du rythme des battements du cœur).
  • Dans les cas graves la maladie peut provoquer une insuffisance cardiaque.

Comment obtenez-vous le diagnostic?

Le diagnostic est facile à faire si le patient se souvient avoir été mordu par une tique et si un érythème migrant est visible.

Pour confirmer le diagnostic, un échantillon de sang doit être pris, afin de déterminer si le patient a développé des anticorps contre l'organisme qui provoque la maladie de Lyme (Borrelia). Ces anticorps apparaissent habituellement deux à quatre semaines après avoir contracté la maladie, mais parfois ils peuvent prendre jusqu'à huit semaines. Cela signifie que si le test est fait trop tôt, la présence d'anticorps sera négative. Une autre limitation de ce test est qu'une fois la maladie contractée, les anticorps peuvent être positifs pour plusieurs années et peuvent donc refléter une maladie qui n'est plus présente. Par ailleurs, ce test peut aussi avoir un résultat faussement positif.

En cas de suspicion et de dommages sur le système, l'admission à un hôpital est souvent nécessaire pour évaluer l'existence et l'étendue de ces dommages. Il faudra étudier le liquide céphalo-rachidien, obtenu par ponction lombaire, et aussi effectuer une tomodensitométrie (un scanner) du système nerveux.

Pronostic et évolution possible de la maladie

L'érythème migrant se résout habituellement en environ deux à quatre semaines, s'il reçoit immédiatement le traitement correct. Certains cas guérissent sans séquelles, même si aucun traitement n'a été fait, mais il est important de suivre le traitement, parce qu'il diminue le risque de complications futures dans le système nerveux ou des articulations, entre autres.

Quand il affecte le système nerveux, les articulations ou le cœur, les symptômes peuvent prendredeux ou trois ans avant de disparaître.

Dans certains cas (rares), une maladie chronique peut apparaître, même plusieurs années après la morsure, et les symptômes peuvent se développer sur une base continue.

Que peut faire le médecin?

Dans les premiers stades de la maladie (érythème migrant) un traitement avec des antibiotiques oraux est généralement suffisant.

S'il y a d'autres symptômes, des études plus complètes doivent être faites (habituellement dans un hôpital), qui peuvent éventuellement donner lieu à un traitement supplémentaire avec des antibiotiques.

Traitement médical de la maladie

Les médicaments utilisés pour traiter la maladie de Lyme sont les suivants:

  • La doxycycline par voie orale (mais pas chez les enfants), l'amoxicilline ou les céphalosporines, tous les antibiotiques qui sont habituellement choisis comme premier choix.
  • Lorsque les antibiotiques doivent être utilisés sous forme d'injection intramusculaire ou intraveineuse, la pénicilline G ou les céphalosporines telles que le céfotaxime ou la ceftriaxone sont généralement utilisées.

Ces traitements ont une efficacité similaire. Votre médecin décidera lequel sera utilisé en fonction des circonstances individuelles.

Avez-vous une question concrète sur Maladie de Lyme? Demandez à nos experts.

Vous avez des questions sur Maladie de Lyme?

Nos spécialistes ont répondu a 57 questions sur Maladie de Lyme.

Posez votre questions aux experts de façon anonyme et gratuite

  • Votre question sera publiée anonymement.
  • Posez une question concrète, en vous focalisant sur une seule question médicale à la fois.
  • Soyez bref et concis.
  • Ce service ne remplace en aucun cas une consultation avec un professionnel de santé. Si vous avez un problème, contactez votre médecin ou allez aux urgences.
  • Le service ne permet pas d'obtenir de 2e opinion ou de faire une consultation sur un cas concret.

Voici les plus populaires:

Il y a un polémique actuellement sur des maladie de Lyme chroniques responsables de multiples symptômes. On ne peut infirmer ni infirmer la réalité entre la maladie de Lyme et vos symptômes mais doit on pour autant vous proposer des Antibiotiques pendant de mois sans certitude. Il faut proposer une sérologie + WBlot , si positif traitement mais si négatif? Voir votre médecin puis voir un avis spécialisé si besoin Bon courage

  • 528
  • 40
  • 311
Herve Van Landuyt

Allergologue, Dermatologue

Besancon

À priori, non. Mais une piqûre de tique pourrait peut-être passer inaperçue.

  • 54
  • 4
  • 41
Dr Yves Roubeix

Dermatologue

La réaction locale au niveau de la zone de morsure n'est pas un signe de Borréliose type érythème chronique migrant. Votre médecin a raison d'être rassurant . La chaleur dans la têt de 15 à 18 heures? Voir si autre cause ou si vous ne stressé pas excessivement de crainte d'un borréliose. Donc No Stress

  • 528
  • 40
  • 311
Herve Van Landuyt

Allergologue, Dermatologue

Besancon

Vous décrivez une forme typique d'érythème migrant. Le traitement par amoxicilline à raison de trois grammes par jour pendant trois semaines est satisfaisant. Un seul article publié en 2015 rapporte que l'on est parvenu à mettre en évidence par culture la bactérie Borrelia dans les sécrétions génitales humaines et cela avec confirmation par des méthodes de biologie moléculaire (PCR). Cette constatation ne signifie pas pour autant qu'il existe automatiquement un risque de transmission sexuelle. Il n’y a pas d’autre cas documenté. De plus, aucune transmission sexuelle n’a, à ce jour, été démontrée chez l’homme. En outre, les preuves d’une transmission sexuelle de Borrelia ont été recherchées également chez le rat, sans succès. Seule l’infection par voie materno-fœtale (pendant la grossesse) a pu être suspectée dans une dizaine de cas en trente ans. Voilà ce que l'on peut vous répondre aujourd'hui. Il y a donc tout lieu de vous rassurer.

  • 78
  • 3
  • 60
Stéphane Gayet

Infectiologue, Interniste

Voir les 57 questions sur Maladie de Lyme

Afin d'offrir un service de meilleur qualité, nous utilisons des cookies de Doctoralia et de tierces. En continuant vous acceptez notre politique de cookies. En savoir plus X