Pneumonie - Informations, spécialistes, questions fréquentes.

Tout savoir sur Pneumonie

Information sur Pneumonie

Qu'est-ce que la pneumonie?

La pneumonie est une infection pulmonaire moyenne. Elle peut être causée par une variété de micro-organismes, de virus, de bactéries, de champignons ou de parasites, trop petits pour voir à l'œil nu (microscopique).

Lorsque l'inflammation des poumons n'est pas due à des micro-organismes, mais à d'autres causes, (inhalation de produits chimiques, de gaz toxiques, etc.), nous préférons le terme de pneumonie.

La pneumonie est une maladie fréquente et grave. Beaucoup de gens en meurent chaque année, surtout des personnes âgées (plus de 70 ans) et / ou des personnes affaiblies. Le taux global de mortalité de la pneumonie est encore de 5%.

La moitié des cas de pneumonie est causée par des bactéries. Le Streptococcus pneumoniae, également connu sous le nom de pneumocoque, est responsable de la plupart des pneumonies bactériennes.

Comment pouvez-vous attraper une pneumonie?

La pneumonie est une maladie infectieuse, un type de maladie qui survient lorsque des micro-organismes arrivent à surmonter les défenses naturelles du système respiratoire, et sont capables d'atteindre les poumons. Le mécanisme habituel se fait généralement par aspiration dans les poumons de matériaux contaminés provenant du pharynx, mais parfois il se fait aussi par l'inhalation directe de particules contaminées qui flottent dans l'air. Beaucoup plus rarement, des bactéries provenant de foyers d'infection dans d'autres parties du corps (une infection osseuse ostéomyélite-) se propagent vers les poumons à travers la circulation sanguine. Enfin, vous pouvez aspirer le contenu de l'estomac (en raison de vomissements par exemple), ce qui entraîne une pneumonie chimique, et qui peut permettre l'entrée des microorganismes dans les poumons.

Quels sont les symptômes de la pneumonie?

  • L'image clinique classique de la pneumonie bactérienne est brutale, avec frissons, fièvre élevée, des douleurs thoraciques et de la toux.
  • Initialement, la toux est sèche, mais après 1 ou 2 jours elle est plus douce, avec production d'expectorations. L'expectoration est habituellement jaune, avec des traces de sang.
  • La respiration devient rapide et superficielle. Dans les cas graves, le patient a des difficultés à respirer, et il peut même avoir les lèvres et les ongles bleutés à cause du manque d'oxygène.
  • La respiration est profonde et la toux est douloureuses. Cela indique généralement que le processus inflammatoire s'est propagé aux membranes recouvrant les poumons (la plèvre).
  • Le patient peut être dans un état confusionnel aigu (délire, etc.) surtout chez les personnes âgées.
  • Souvent, la présence d'herpès labial (boutons dans les coins de la bouche) indique que le système immunitaire du patient est désormais incapable de se défendre contre le virus de l'herpès.

Quelles personnes sont particulièrement sujettes à la pneumonie?

  • Les personnes qui ont eu une ablation de la rate.
  • Les personnes âgées et handicapées
  • Les personnes atteintes de maladies chroniques, de maladies cardiaques en particulier, de diabète et de maladies respiratoires chroniques
  • Les personnes ayant un système immunitaire affaibli, comme les patients infectés par le virus du sida
  • Les alcooliques
  • Les enfants, surtout quand ils ont des maladies chroniques. La pneumonie chez les enfants peut être confondue avec l'appendicite.

Quelques recommandations

Si vous avez subi une ablation la rate, à cause d'un accident de la circulation par exemple, le vaccin antipneumococcique est très important. Si le vaccin n'est pas donné, vous courez le risque de'attraper une pneumonie. L'efficacité du vaccin est d'environ 5 ans. Après cette durée, il faut faire un test sanguin pour voir le degré de protection.

Après 65 ans, le système immunitaire n'est plus ce qu'il était, donc si il y a aussi un problème de santé comme des maladies respiratoires chroniques, des maladies cardiaques ou le diabète, le vaccin devrait être administré. Dans ces circonstances, il est aussi très important de se faire vacciner contre la grippe, comme indiqué par les autorités sanitaires.

Si votre rhume tend à devenir chronique, ou si vous présentez les symptômes mentionnés ci-dessus, consultez votre médecin.

Si vous avez été à l'étranger dans les 2-3 derniers mois, il est très important d'informer votre médecin. Les bactéries provenant de pays étrangers ont besoin d'un traitement différent.

Comment la pneumonie est-elle diagnostiquée?

Le médecin vous interrogera sur les symptômes et l'inconfort, puis examinera le patient, en accordant une attention particulière à la poitrine. Avec le stéthoscope, il essaiera de détecter la présence de bruits pulmonaires anormaux tels que craquements et bruits bouillonnants.

Pour confirmer le diagnostic tout en évaluant la gravité, le médecin demandera une radiographie pulmonaire en urgence. Dans le cas où la pneumonie est sévère, il est probable que le patient sera admis dans un hôpital pour le traitement et le suivi.

Il est habituel de recueillir des échantillons de crachats et des cultures du sang, afin d'identifier le germe responsable et de choisir l'antibiotique le plus approprié.

Quel est le pronostic et l'évolution de la pneumonie?

L'évolution de la pneumonie varie considérablement, selon l'état de santé préalable du patient, la virulence de la bactérie responsable et le traitement.

  • En cas de pneumonie répétée, ou da pneumonie qui a tendance à devenir chronique, vous pouvez avoir à rechercher d'autres maladies, dont certaines aussi graves que le cancer du poumon.
  • Le vaccin contre le pneumocoque protège 90% de la population vaccinée, améliorant sensiblement la qualité de vie des patients à risque de pneumonie à pneumocoques.
  • Après avoir surmonté la pneumonie il n'est pas rare du tout que la patient présente un certain malaise, avec des symptômes de faiblesse, de fatigue, d'essoufflement et de la toux. Les jeunes gens se rétablissent en quelques jours, mais les personnes âgées peuvent prendre plusieurs semaines.

Comment est traitée la pneumonie?

Le traitement de la pneumonie se fait avec des antibiotiques généralement dérivés de la pénicilline ou des macrolides. Par ailleurs, d'autres mesures sont généralement nécessaires: oxygénothérapie, hydratation, etc.

La chose la plus importante que vous pouvez faire pour protéger contre la pneumonie est d'avoir le vaccin antipneumococcique, surtout si vous appartenez à l'un des groupes à risque.

Quels médicaments utilise-t-on?

Dans les cas bénins, le traitement ambulatoire, est utilisé par voie orale, avec:

  • Les céphalosporines
  • Les macrolides
  • Les quinolones.

Dans les cas graves qui nécessitent une hospitalisation, des antibiotiques sont administrés par voie intraveineuse au début du traitement, en utilisant les mêmes médicaments que par voie orale.

Les patients allergiques à la pénicilline sont généralement allergiques aux céphalosporines aussi, de sorte que les macrolides sont couramment utilisés.

Types de pneumonie

  • La pneumonie typique et atypique
  • La pneumonie causée par d'autres germes
  • SRAS.

Avez-vous une question concrète sur Pneumonie? Demandez à nos experts.

Vous avez des questions sur Pneumonie?

Nos spécialistes ont répondu a 3 questions sur Pneumonie.

Posez votre questions aux experts de façon anonyme et gratuite

  • Votre question sera publiée anonymement.
  • Posez une question concrète, en vous focalisant sur une seule question médicale à la fois.
  • Soyez bref et concis.
  • Ce service ne remplace en aucun cas une consultation avec un professionnel de santé. Si vous avez un problème, contactez votre médecin ou allez aux urgences.
  • Le service ne permet pas d'obtenir de 2e opinion ou de faire une consultation sur un cas concret.

Voici les plus populaires:

A 3 ans 1/2 je n'ai jamais vu en 40 ans de pneumopathie interstitielle, à mon avis il s'agit d'une interprétation de radiologue et non de pneumologue.

  • Merci 0
  • 1 spécialiste est d'accord
  • 10
  • 4
  • 19
Dr Ghislain Gely

Allergologue, Pneumologue

Brive La Gaillarde

Un pré vaccin contre 13 sérotypes du Pneumocoque utilisé en prévention quand le terrain expose au risque infectieux, notamment le bronchiteux chronique, l'emphysémateux mais aussi la plupart des maladies chroniques qui augmentent le risque de complication en cas d'infection à Pneumocoque

  • Merci 0
  • 1 spécialiste est d'accord
  • 90
  • 10
  • 83
Dr Michel Prosper

Pneumologue

Paris

Bonjour Tout dépend de la gravité de la pneumonie, du germe, des pathologies associées etc

  • 273
  • 49
  • 313
Dr William Berrebi Professionnel Premium: A un profil plus complet.

Hépato-Gastroentérologue, Interniste

Paris

Voir les 3 questions sur Pneumonie

Afin d'offrir un service de meilleur qualité, nous utilisons des cookies de Doctoralia et de tierces. En continuant vous acceptez notre politique de cookies. En savoir plus X