Toxoplasmose - Informations, spécialistes, questions fréquentes.

Tout savoir sur Toxoplasmose

Information sur Toxoplasmose

Qu'est-ce que la toxoplasmose?

La toxoplasmose est une maladie causée par un parasite protozoaire, le Toxoplasma gondii. Le toxoplasma existe partout dans le monde et donc aussi en France. Les oiseaux, les chats et d'autres animaux domestiques servent de réservoir à ce parasite et pratiquement tous les mammifères peuvent être infectés par celui-ci. Le chat est très important dans la transmission de cette maladie.

Chez la plupart des gens dont le système immunitaire est normal, le Toxoplasma ne produit pas de maladie en tant que telle, mais seulement une infection sans symptômes. Par la suite, le parasite peut rester dans le corps sous la forme de kystes, provoquant une infection chronique qui ne provoque généralement pas de conséquences (même sile parasite pourrait être «réactivé» en cas d'altération du système immunitaire). Dans ces cas-là, le traitement est généralement requis.

Chez les humains, le Toxoplasma peut causer l'une des conditions suivantes:

Toxoplasmose aiguë

  • Chez les personnes dont le système immunitaire est affaibli.
  • Chez les personnes ayant un système immunitaire altéré, comme en cas de cancer ou quand les patients prennent des médicaments immunosuppresseurs. Chez les patients atteints du SIDA, la maladie affecte principalement le système nerveux (en particulier le cerveau) et plus rarement les poumons, les yeux ou d'autres organes.

La toxoplasmose congénitale

Elle se transmet de la mère au fœtus, lorsqu'il y a une infection pendant la grossesse. Pas tous les foetus dont la mère est infectée pendant la grossesse seront infectés, seulement certains d'entre-eux vont souffrir d'une maladie, mais si cela se produit, ses conséquences peuvent être graves. La probabilité de la maladie chez le fœtus dépend du stade de la grossesse au cours duquel survient l'infection maternelle, et dépend du fait que la mère ait reçu un traitement contre le toxoplasme (ce qui réduit le risque d'infection congénitale) ou non.

La toxoplasmose oculaire

Elle est aussi appelée choriorétinite toxoplasmique. Habituellement, c'est le résultat d'une maladie congénitale, mais les symptômes peuvent ne pas se produire avant l'âge adulte.

Comment les gens contractent-ils la toxoplasmose?

Les deux voies principales sont la voie orale et congénitale et plus rarement, elle peut être acquise par des transfusions sanguines, des transplantations d'organes ou des accidents de laboratoire.

Les chats éliminent une forme du parasite dans leurs selles, appelée oocystes, qui peuvent rester viables dans le sol pendant plusieurs mois. Dans certaines conditions environnementales, l'oocyste se développe et forme des tachyzoïtes qui, lorsqu'il est ingéré par une personne, peut causer une infection. Par conséquent, le sol ou les aliments contaminés par des excréments de chat peuvent être une source d'infection.

Comme chez les humains, chez de nombreux animaux, les tachyzoïtes se répartissent dans tout le corps et finissent par former ce que nous appelons un kyste tissulaire. L'ingestion de viande d'un animal qui contient des kystes, s'il n'est pas bien cuit, peut être aussi une source d'infection.

La forme congénitale est acquise par le foetus dans l'utérus.

Quelles sont les manifestations de la toxoplasmose?

  • Dans près de 90% des cas d'infection il n'y a aucun symptômes.
  • Dans des cas plus rares de la maladie (toxoplasmose aiguë), les symptômes se manifestent généralement par des ganglions lymphatiques enflés, surtout dans le cou, mais aussi dans l'aine, les aisselles etc. Ils peuvent être accompagnés de fièvre, malaises, douleurs musculaires, sueurs nocturnes, maux de gorge et, parfois, une éruption tachetée sur la peau.
  • En cas de toxoplasmose aiguë chez les patients présentant un déficit immunitaire, les symptômes qui se produisent habituellement impliquent le cerveau (convulsions, troubles de la motricité, de la parole, troubles sensoriels, faiblesse, symptômes psychiatriques, etc). Chez les patients avec une maladie pulmonaire, ils ont souvent de la fièvre, de la toux et des difficultés respiratoires.
  • La toxoplasmose oculaire provoque des changements dans la vision.
  • Les manifestations de la toxoplasmose congénitale sont variées, parmi lesquelles se trouvent: troubles de la vision, épilepsie, retard mental, troubles cutanés, troubles sanguins, etc.

Quelques conseils

Les femmes enceintes qui ne savent pas si, dans le passé, elles ont eu la maladie ou elles ont été infectées, devraient prendre certaines précautions pour réduire le risque d'infection pendant la grossesse, et donc empêcher la maladie de passer au fœtus:

  • Se laver les mains après un contact avec de la viande crue ou des légumes.
  • Les mains doivent être lavées après avoir été dans un parc ou dans un jardin, etc.
  • Ne pas manger d'oeufs crus, et éviter le lait non pasteurisé (surtout de chèvre).
  • Eviter tout contact avec des excréments de chats ou des objets contaminés par eux.
  • Ne pas manger de la viande qui n'a pas été bien cuite. Mangez de la viande bien cuite.
  • Contrôler les infestations de mouches et de cafards sont également utiles.

Les femmes enceintes qui ont des chats sont infectées plus facilement que celles qui n'en ont pas.

Comment le médecin va-t-il diagnostiquer la toxoplasmose?

Lorsque l'on soupçonne qu'il y a peut-être une toxoplasmose, habituellement une prise de sang est faite pour l'analyse des anticorps anti-toxoplasme. Ceci établit s'il y a une infection et si elle est récente ou ancienne.

Il y a d'autres méthodes qui sont moins utilisées, comme l'isolement du parasite dans certains types cellulaires, ou l'étude d'échantillons (biopsies, fluides corporels, etc.), qui sont colorés et examinés sous un microscope. Il existe d'autres techniques plus complexes.

Si une femme enceinte est infectée pendant la grossesse, l'amniocentèse peut déterminer si le fœtus est également affecté.

Pour le diagnostic précoce de la toxoplasmose congénitale il n'existe aucun test, mais on peut utiliser un échantillon de sang du talon du nouveau-né, qui est le même type d'échantillon qui est couramment utilisé en France pour le diagnostic d'autres maladies comme l'hypothyroïdie congénitale.

Quelles sont les implications pour l'avenir avec cette maladie?

Cette maladie est généralement bénigne et sans séquelles. Exceptionnellement il peut y avoir des complications comme l'encéphalite (inflammation du cerveau), la myocardite (inflammation du muscle cardiaque) ou la rétinite (inflammation de la rétine).

Quand une infection se produit, le corps réagit en produisant des anticorps contre le parasite, ce qui fournit une immunité à cette même infection.

Si une femme est infectée pendant la grossesse, elle peut transmettre l'infection au fœtus (le risque est estimé à 20%, mais varie en fonction de la phase de gestation). L'infection au premier trimestre de grossesse est généralement très grave pour le fœtus et se termine souvent par un avortement spontané ou de graves maladies chez les nouveau-nés. Une infection plus tard dans la grossesse ne provoque habituellement pas de symptômes spécifiques, sauf la rétinite précitée.

Le nouveau-né peut avoir l'infection à la naissance, mais pas de symptômes, et ceux-ci peuvent se manifester après un certain temps. Dans ces cas-là, un traitement précoce peut prévenir les rechutes.

Comment est traitée la toxoplasmose?

Beaucoup de cas ne nécessitent pas de traitement spécifique, mais ceux qui ont besoin d'être traités par des spécialistes reçoivent des médicaments appropriés tels que la pyriméthamine, la sulfadiazine ou la spiramycine.

Avez-vous une question concrète sur Toxoplasmose? Demandez à nos experts.

Vous avez des questions sur Toxoplasmose?

Nos spécialistes ont répondu a 21 questions sur Toxoplasmose.

Posez votre questions aux experts de façon anonyme et gratuite

  • Votre question sera publiée anonymement.
  • Posez une question concrète, en vous focalisant sur une seule question médicale à la fois.
  • Soyez bref et concis.
  • Ce service ne remplace en aucun cas une consultation avec un professionnel de santé. Si vous avez un problème, contactez votre médecin ou allez aux urgences.
  • Le service ne permet pas d'obtenir de 2e opinion ou de faire une consultation sur un cas concret.

Voici les plus populaires:

En principe il s'agit d'une toxoplasmose ancienne ( car Ig M négatifs ) donc rechercher autre chose

  • Merci 1
  • 1 spécialiste est d'accord
  • 108
  • 12
  • 59
Dr Gilles Joseph Hayoun

Médecin généraliste

Bonjour, Il est important de dater le plus précisément possible le moment de la séroconversion, par un second prélèvement quelques semaines plus tard et étude des deux sérums (celui du premier prélèvement conservé par le laboratoire, et le second) en parallèle. L'étude de la variation des taux des anticorps de type IgG ou IgM (ou de leur stabilité), associée à l'étude d'autres anticorps (IgA) ou à d'autres critères (mesure de "l'avidité des IgM") permet généralement de dater le moment de l'infection avec une précision de quelques semaines, ce qui permet d'adapter la surveillance foetale. Dans votre cas, la présence d'IgG à un taux élevé est plutôt en faveur d'une infection antérieure à la grossesse, puisque les IgG commencent à apparaître 2 à 3 semaines après l'infection. Si cela était confirmé, vous n'auriez pas d'inquiétude à avoir pour la suite de votre grossesse.

  • Merci 0
  • 1 spécialiste est d'accord
  • 39
  • 17
  • 35
Dr Emmanuel Ardiet

Chirurgien gynécologue et obstétricien, Gynécologue

Lesquin

Vous ne parlez pas d'adénopathies (ganglions augmentés de volume et fermes, situés dans le cou), ni de fièvre modérée. En dépit de votre sérodiagnostic positif de toxoplasmose avec des IgM, les signes et symptômes que vous décrivez évoquent davantage une maladie neurologique inflammatoire du système nerveux central, de type démyélinisante (liée à une dégradation de la gaine "de myéline" qui entourent les neurones dits "myélinisés"). Il pourrait également s'agir d'une neuro-borréliose de Lyme (maladie infectieuse causée par une bactérie du genre Borrelia). Votre état nécessite une analyse approfondie afin d'établir un diagnostic probable ou certain. Dans l'hypothèse où vos signes et symptômes seraient vraiment dus à une toxoplasmose – c'est peu vraisemblable -, le traitement pourrait consister en la prise de spiramycine (ROVAMYCINE) à raison d'un comprimé dosé à 3 millions d'unités matin, midi et soir pendant 3 semaines, voire d'un traitement plus lourd administré en milieu hospitalier.

  • 78
  • 3
  • 60
Stéphane Gayet

Infectiologue, Interniste

Si le sérodiagnostic est négatif, cela signifie que l'on n'a jamais été infesté par le toxoplasme. S'il est positif avec des Ig M et des Ig G, cela signifie que l'on a été infesté récemment. Pour préciser la situation, il faut refaire un 2e sérodiagnostic dans 3 semaines. Les Ig M apparaissent les premières, à la fin de la première semaine de l'infestation. Elles persistent entre 7 et 12 mois. Les Ig G apparaissent généralement au début de la 2e semaine de l'infestation, mais il arrive que leur délai d'apparition soit beaucoup plus long, jusqu'à 5 à 6 semaines. Leur concentration dans le sang est maximale à partir du 2e ou du 3e mois. Elle diminue ensuite lentement, mais les Ig G restent détectables toute la vie (concentration résiduelle). Par conséquent, si le sérodiagnostic est positif uniquement avec des Ig G, cela signifie que l'infestation est ancienne et que la concentration résiduelle témoigne d'une immunité acquise grâce à elle (l'infestation passe très souvent inaperçue).

  • 78
  • 3
  • 60
Stéphane Gayet

Infectiologue, Interniste

Voir les 21 questions sur Toxoplasmose

Afin d'offrir un service de meilleur qualité, nous utilisons des cookies de Doctoralia et de tierces. En continuant vous acceptez notre politique de cookies. En savoir plus X