Michel Rochefort

Michel Rochefort

Psychologue

Spécialiste en: Psychanalyse, Psychothérapie, Psychologie Clinique

Numéro RPPS: ADELI 75 93 4130 8

Cabinet

1

Opinions sur Michel Rochefort

Aucun avis. Soyez le premier à donner votre avis sur Michel Rochefort

Expérience

Formation

  • Master 2 Psychologie CliniqueUniversité Lyon II1985
  • Formation à la pratique et à la recherche en psychosomatiqueCentre International de Psychosomatique (CIPS)2000

Á propos de moi

Numéro RPPS: ADELI 75 93 4130 8

Expert en

Langues

  • Français

Services

  • Tarif
    Tarifs orientatifs signalés par le professionnel aux patients privés (non conventionné).
    Données fournies en: septembre 2018
  • Premier rendez-vous Psychologie Gratuit
  • Psychanalyse
  • Psychothérapie
  • Thérapie de couple A partir de 60 €
  • Thérapie de groupe 50 €

Réponses de Michel Rochefort

42 Réponses

23 Spécialistes d'accord

11 Patients reconnaissants

Michel Rochefort répond actuellement aux questions posées par les patients sur Doctoralia.
Plus d'informations
Les questions se posent sur les pages de maladies, examens, médicaments.
Tous les spécialistes inscrits sur Doctoralia peuvent répondre aux questions posées par les patients.
Il est impossible de poser une question à un médecin en particulier.

Pour l'effexor vous avez besoin d'être accompagnée par un médecin, psychiatre de préférence afin d'envisager un sevrage progressif. Peut être pourra t il vous orienter vers un psychologue comportementaliste ou pas mais toujours vers un professionnel de la relation. Ou peut être pourra t il vous proposer de faire ce travail de thérapie avec lui. Vous avez besoin de reprendre confiance en vous et si ce n'est pas suffisant d'utiliser ce regain de confiance pour - avec un soutien psychologique - prendre en compte ce qui derrière l'angoisse vous panique au fond. A deux c'est moins difficile.

  • Merci 0
  • 3 spécialistes sont d'accord
Michel Rochefort

Michel Rochefort

Psychologue

Paris

Bonjour,
Je ne sais pas si le fait de mettre un nom sur votre souffrance suffira à faire disparaître votre problème. Vous avez peur, vous vous sentez en insécurité et le fait de parler et de partager cela avec un thérapeute me parait plus important que de poser un diagnostique.
Bien à vous

  • Merci 1
  • 2 spécialistes sont d'accord
Michel Rochefort

Michel Rochefort

Psychologue

Paris

Bonjour,
Si la consultation d'annonce n'a pas eu lieu c'est en principe parce que le médecin a jugé qu'il n'était pas approprié de délivrer l'information jugeant probablement votre mère trop fragile. Mais souvent "approprié" signifie dans ce cas que l'information doit être délivrée progressivement. Ceci dit il est possible que votre mère est mis l'annonce "de côté" ou qu'elle fasse comme si elle ne savait pas. Vous pouvez essayer d'aborder le sujet avec tact par allusion d'abord ou en lui demandant des informations sur ce qui lui a été dit et selon l'ouverture ou la résistance vous pourrez aller plus loin ou pas.
L'idéal est effectivement de pouvoir en parler pour pouvoir partager ensemble ces précieux moments avant l'évolution de la maladie.
Vous pouvez également demander au médecin de vous aider à mettre des mots sur son état dans une consultation en famille et éventuellement vous faire aider par un psychologue pour cette question qui demande peut-être plus qu'une réponse écrite.

  • Merci 1
  • 2 spécialistes sont d'accord
Michel Rochefort

Michel Rochefort

Psychologue

Paris

Voir les 42 questions répondues par Michel Rochefort

{0}{1}
Afin d'offrir un service de meilleur qualité, nous utilisons des cookies de Doctoralia et de tierces. En continuant vous acceptez notre politique de cookies. En savoir plus X